lâcheté d'un homme dans l'ombre

Publié le par sofu


    Après avoir déjeuné au Bolbu, salon de thé toulousain, je rejoins le boulot en passant par l'une des petites rues perpendiculaires à la rue Saint Rome. Trottant avec enthousiasme sous le soleil,  j'entends un grossier personnage... dans l'ombre d'un local en travaux...
    En ne réagissant pas à ce message sonore ("smak") de naze, je me suis finalement mise au même niveau qu'une image du net ; j'aurais dû briser l'anonymat, casser le plan de ce pervers en lui renvoyant en pleine figure la réalité...
 

Publié dans sofu

Commenter cet article

l'incredulk 05/06/2006 19:02

il parais que ce genre de comportement est normal aujourd'hui!! serai tu vieux jeux??? lol, il faut vivre avec l'air du temps, perversion et liberalité...

sofu 05/06/2006 19:46

Salut l'incrédulk, la prochaine fois, j'irai voir le type, et je lui...plusieurs possiblités s'offrent à moi, j'espère que tu m'aideras à choisir l'une d'elles ; pour le moment, tu n'en as vu qu'une : "la danse du bâton" !

Rémi 04/06/2006 09:50

La dernière case est un peu foullis.
J'aime toujours le regard par dessus les lunettes.

sofu 04/06/2006 10:09

c'est vrai, pour la dernière case ! j'avais fait une autre case mais je craignais qu'elle soit encore moins compréhensible... En ce moment,  je mets toute mon énergie sur la suite... soit 4 versions différentes !